Resveratrol et maladies chroniques

Resveratrol et maladies chroniques

Le resveratrol est un antioxydant puissant qui possède un nombre important d’effets bénéfiques pour la santé, il est présent dans de nombreuses plantes, y compris les peaux de raisin rouge, de grenade, de cacao cru, d’arachides et de baies, comme les framboises et les mûres. Ce composé est produit naturellement par les plantes pour augmenter leur résistance à la maladie pendant les périodes de stress, comme l’exposition à la lumière ultraviolette excessive, les infections et les changements climatiques. Lorsque vous consommez ces plantes, vous pouvez profiter d’une protection identique.

Resveratrol : Prometteur dans le traitement du cancer

Les vertus anti-inflammatoires et anti-cancérigènes du resveratrol ont été confirmées par plusieurs publications scientifiques, actuellement des recherches sont en cours en vue d’utiliser le resveratrol pour la prévention et le traitement des maladies chroniques telles que le cancer et la maladie d’Alzheimer.

Le resveratrol appartient à une famille de composés appelés polyphénols connus pour lutter contre les radicaux libres néfastes pour la santé.

Des recherches ont démontré que le resveratrol avait la capacité de pénétrer profondément au centre du noyau d’une cellule, ce qui permet à l’ADN de réparer les dommages causés par les radicaux libres.

Les propriétés anti-inflammatoires du resveratrol aideraient à limiter la formation de certaines enzymes déclenchée par le développement d’une tumeur. Il aiderait également  à contrer la reproduction des cellules, permettant ainsi de réduire le nombre de divisions cellulaires qui pourraient contribuer à la progression de la croissance des cellules cancéreuses.

En plus de jouer un rôle dans la prévention du cancer, des études ont également mentionné que le resveratrol pouvait remplir des fonctions importantes en combinaison des thérapies classiques du cancer.

Ce phénomène a récemment été démontré dans une étude lors de laquelle les cellules de mélanome sont devenues plus sensibles à un rayonnement lorsqu’elles ont été traitées avec du resveratrol avant le traitement de radiothérapie.

Quand un traitement a été combiné, en utilisant un rayonnement sur les cellules de mélanome prétraitées avec du resvératrol, l’apoptose des cellules tumorales a augmenté pour atteindre 65%.
Lorsqu’elles sont traitées uniquement avec du resvératrol, 44% des cellules cancéreuses ont subies l’apoptose (mort cellulaire).

Les chercheurs ont nuancé les résultats de ces études en indiquant qu’il faudra du temps avant de mettre au point un traitement efficace à base resveratrol.

Resveratrol et maladies chroniques

Resveratrol : Une influence bénéfique sur les tumeurs au cours de plusieurs études

La première preuve d’effets anti-cancer du resveratrol a été publiée en 1997. Les résultats ont suscité un grand intérêt de la part des chercheurs, et de nombreuses études s’en sont suivies consacrées à ce puissant antioxydant. En particulier pour évaluer la capacité du resveratrol à augmenter la vulnérabilité des tumeurs cancéreuses à la chimiothérapie et à la radiothérapie.

De nombreuses tumeurs développent une résistance aux traitements liée à la chimiothérapie que l’on qualifie de chimiorésistance. Les chercheurs sont continuellement à l’affût de « chimio-sensibilisants » efficaces, qui pourraient aider à surmonter cette résistance, et le resveratrol pourrait être intéressant dans ce sens.

Dans une étude sur les agents alimentaires qui sensibilisent les tumeurs, qui permettent de les rendre plus sensibles au traitement de type chimiothérapie, le resveratrol a été présenté comme un agent alimentaire potentiel.

Dans une autre étude publiée la même année, le resveratrol a également permis de soulager la plupart des effets secondaires associés aux traitements du cancer. Selon les auteurs, ces symptômes sont principalement causés par la dérégulation des voies inflammatoires, ce qui peut expliquer l’efficacité du resveratrol.

Resveratrol : Les autres avantages pour la santé

Le resveratrol est souvent désigné comme  » la fontaine de jouvence » en raison de ses nombreux avantages pour la santé. Plus de 590 études scientifiques sont disponibles démontrant l’effet bénéfique du resveratrol concernant 342 maladies différentes. En plus de ses propriétés anti-cancer, le resveratrol permettrait d’inverser l’effet du stress oxydatif, de réduire l’inflammation, de normaliser les lipides , de protéger le coeur, de stabiliser l’insuline.

La capacité d’action du resveratrol sur l’inflammation permettrait non seulement de lutter en prévention contre le cancer, mais également envers les maladies inflammatoires telles que l’appendicite, la péritonite.

Une autre propriété intéressante du resveratrol, et qui se distingue des autres antioxydants, est sa capacité à traverser la barrière hémato-encéphalique, ce qui lui permet de modérer l’inflammation dans le système nerveux central. Ceci est important car l’inflammation du système nerveux central joue un rôle clef dans le développement des maladies neurodégénératives.

Resveratrol : quelle est la meilleure source ?

Le resveratrol se trouve en abondance dans le vin rouge, et il est très soluble dans l’alcool, ce qui signifie que le corps peut en absorber beaucoup plus par l’intermédiaire du vin rouge comparativement à d’autres sources. Cependant il n’est pas conseillé de boire de grandes quantités de vin rouge car l’alcool est une neurotoxine.

Les raisins de muscat ont la plus forte concentration de resveratrol dans la nature en raison de leur peau épaisse et la présence de nombreuses graines dans lesquelles le resveratrol est concentré.

A titre de comparaison, la peau de raisin frais contient environ 50 à 100 microgrammes par gramme de resveratrol , tandis que les concentrations de vin rouge varient de 1,5 à 3 milligrammes par litre.

Les autres sources d’aliments entiers peuvent être du cacao, du chocolat noir et des arachides, mais il est cependant difficile d’obtenir une dose thérapeutique. L’autre possibilité serait de prendre un complément alimentaire à base de resveratrol concentré (et preferablement en trans-resveratrol). Pour la purification la meilleure source végétale est de loin la renouée du japon : polygonum cuspidatum

Des essais cliniques sont actuellement en cours, menés par des chercheurs de Harvard, pour évaluer les effets du resveratrol sur la santé et la longévité humaine. Le resveratrol synthétique est testé sur des patients atteints de cancer.

Comments are closed.