Maladies cardiovasculaires : Peut-on prévenir les risques ?

Présentation des maladies cardiovasculaires

Le transresvératrol est réputé pour sa capacité à prévenir la survenue de certaines maladies cardiovasculaires. Celles-ci regroupent toutes les atteintes qui peuvent affecter le cœur et la circulation du sang. Suivant le cas, elles peuvent être congénitales, c’est-à-dire présentes, depuis la naissance ou ne survenir que plus tard. Elles peuvent, en outre, être d’installation progressive ou se manifester comme un événement aigu. Ce dernier cas regroupe les formes les plus dangereuses de ce type de maladie. Il s’agit, d’ailleurs, d’une des plus grandes causes de mortalité.

maladies cardiovasculaires

Le transresvératrol permet de prévenir les maladies cardiovasculaires

– Les atteintes du cœur

Parmi toutes les pathologies qui peuvent affecter la santé cardiaque, il peut s’agir d’une :

  • Malformation du cœur ou autre pathologie congénitale, présente depuis la naissance ;
  • Cardiopathie rhumatismale, une complication d’un rhumatisme articulaire d’origine infectieuse ;
  • Cardiopathie coronarienne qui se manifeste par un trouble de l’irrigation du myocarde par le sang. Il en est le cas d’un infarctus ou d’une angine de poitrine ;
  • Atteinte du myocarde comme une insuffisance cardiaque, une cardiomyopathie ;
  • Perturbation du rythme ou de la conduction cardiaque ;
  • Atteinte des valves telles qu’en cas d’endocardite, d’une valvulopathie ;
  • Péricardite ;
  • Tumeur ;
  • Ou d’un arrêt cardio-respiratoire.

– Les atteintes des vaisseaux sanguins

Pour ce qui est des atteintes de la circulation sanguine et des vaisseaux sanguins, il y a principalement :

  • Les thromboses veineuses causées par la formation d’un caillot dans une veine. Celui-ci peut finir par obstruer la circulation sanguine ou parvenir dans le cœur ou les poumons ;
  • L’anévrisme caractérisé par la formation d’une hernie sur les parois d’une artère. En cas de rupture, il peut conduire à une hémorragie interne et à une compression des tissus adjacents. Il s’agit de la cause la plus fréquente des accidents vasculaires cérébraux ;
  • L’hypertension ou une hypotension artérielle ;
  • L’artériopathie périphérique touchant surtout les membres inférieurs ;
  • L’athérosclérose qui se manifeste par une perte d’élasticité des artères due à un épaississement de leur paroi interne.

Causes des maladies cardiovasculaires

Un certain nombre de facteurs sont connus comme pouvant favoriser la survenue des maladies cardiovasculaires. Parmi ceux-ci, il y a :

  • Mauvaise hygiène alimentaire avec notamment une forte consommation de sucre et de produits sucrés, de matières grasses, de sel. Une alimentation souvent épicée ou carnée constitue aussi un facteur de risque cardiovasculaire très important ;
  • Mauvaise hygiène de vie dont le tabagisme et l’alcoolisme ;
  • Vie sédentaire ;
  • Manque d’activité physique ;
  • Troubles métaboliques comme le diabète ;
  • Un surpoids ou obésité ;
  • Taux de cholestérol sanguin élevé ;
  • Une hypertension ;
  • Exposition fréquente au plomb ;
  • Vieillissement naturel ou prématuré des parois des vaisseaux sanguins.

Effets préventifs du transresvératrol sur les maladies cardiovasculaires

La prise de transresvératrol constitue une excellente option pour prévenir la survenue des maladies cardiovasculaires. Il peut être efficace aussi bien chez les sujets sains que chez des patients à risques élevés. Ceci s’explique par sa capacité à agir contre divers facteurs connus comme favorisant ces affections.

Hypercholestérolémie et athérosclérose

Un taux de cholestérol élevé dans le sang est connu comme augmentant le risque de survenue de l’athérosclérose. Cette pathologie se produit lorsque les parois internes des vaisseaux sanguins deviennent plus dures suite à leur épaississement. Il s’agit d’un état secondaire à l’entassement de plaques d’athérome, constituées essentiellement de graisses. Ces dernières se forment essentiellement sous l’action des radicaux libres provenant de la peroxydation du LDL (mauvais cholestérol).

Grâce à son effet antioxydant, le transresvératrol peut agir sur 2 niveaux de la réaction d’oxydation (1). D’une part, il va inhiber en amont la peroxydation lipidique. Ce qui va réduire considérablement les radicaux libres pouvant favoriser la formation de plaques d’athérome. D’autre part, il intervient en aval en neutralisant les radicaux libres déjà formés. Ce qui va empêcher l’extension de la réaction de peroxydation. Le transresvératrol contribue de ce fait à la prévention de l’athérosclérose, l’un des facteurs principaux des maladies cardiovasculaires.

Thrombose veineuse

La thrombose veineuse est une pathologie qui se caractérise par la présence d’un thrombus dans le sang. Celui-ci n’est autre qu’un caillot qui s’est formé suite à l’agrégation des plaquettes sanguines. Avec le temps, celui-ci peut prendre du volume et finir par boucher en partie ou en totalité la circulation sanguine. Ce qui peut conduire à une mauvaise irrigation par le sang de certains tissus du corps, voire à une ischémie. En cas de migration, il peut, en outre, causer une embolie pulmonaire.

Au cours de diverses études, le transresvératrol s’est avéré être un excellent cardioprotecteur en inhibant l’agrégation des plaquettes sanguines (2). Cet effet s’explique principalement par sa vertu anti-inflammatoire. Il a même été efficace chez des patients cardiaques qui présentaient une certaine résistance à l’aspirine (3). Celle-ci constitue en fait l’antithrombotique habituellement préconisé dans ces cas.

Vieillissement

Le vieillissement des cellules de l’organisme constitue un facteur de risque cardiovasculaire important. L’incidence des pathologies cardiaques et vasculaires tend, en effet, à croître avec l’âge.

Lors de quelques observations scientifiques menées sur des modèles animaux, le transresvératrol a permis d’accroître leur durée de vie moyenne et maximale (4). Une amélioration de la résistance face à des affections liées au vieillissement a été aussi constatée. Ce qui laisse croire que cette molécule peut être bénéfique sur la santé cardiovasculaire. Elle peut aussi retarder la survenue de certaines affections comme l’artériosclérose, caractérisées par le durcissement des artères dû à l’âge.

Surpoids, obésité et diabète

Le surpoids, l’obésité et le diabète se compliquent souvent par la survenue de troubles cardiovasculaires en l’absence de prise en charge. Ils résultent d’une mauvaise habitude alimentaire privilégiant des aliments riches en graisses et en sucres. Le manque d’activités physiques et notamment la sédentarité favorisent la survenue des complications.

Une publication scientifique affirme, à cet effet, la capacité du transresvératrol à neutraliser les impacts délétères d’une alimentation très grasse. (5) La prise de poids des souris soumises à la molécule était de 40% moindre que celles d’un groupe témoin. Le transresvératrol aide donc à prévenir une prise de poids. Une amélioration du profil glycémique a été aussi observée. Son usage chez des sujets diabétiques peut donc contribuer à améliorer leur sensibilité à l’insuline.

Références

(1) Stojanovic S. et al. « Efficiency and Mechanism of the Antioxidant Action of trans-Resveratrol and Its Analogues in the Radical Liposome Oxidation. » Archives of Biochemistry and Biophysics. 2001.
(2) Esmerina T. « Resveratrol decreases the levels of miR-155 by upregulating miR-663, a micro RNA targeting JunB and JunD. » Carcinogenesis 2010.
(3) Stef G. et al. « Resveratrol inhibits aggregation of platelets from high-risk cardiac patients with aspirin resistance. » J Cardiovasc Pharmacol. 2006.
(4) David A. Sinclair and al. « Resveratrol delays age-related deterioration and mimics transcriptional aspects of dietary restriction without extending life span ». Cell Metabolism, 2008.
(5) Baur K. et al. « Resveratrol improves health and survival of mice on a high-calorie diet » Nature. 2006.

Comments are closed.