Le vin rouge et le french paradoxe

Le vin rouge et le french paradoxe

Vin rouge, cette boisson que les scientifiques mettent en valeur

Le vin rouge est à la fois un alcool savoureux, mais est également, selon les études, un antioxydant qui agit en prévention des maladies cardiovasculaires. Cette activité antioxydante a eu pour conséquence de donner naissance à une expression : le french paradoxe.

vin rouge

Pourquoi l’expression french paradoxe est utilisée ?

De nombreux scientifiques ont travaillé sur les différences de taux de mortalité lié aux maladies cardiovasculaires sur plusieurs zones géographiques.

Tout d’abord des enquêtes sur les modes de vie des populations des pays d’Europe du Sud  ont permis de mettre en avant un indicateur commun, la consommation de vin.

Ensuite les chercheurs ont sélectionné un échantillon de sujets homogènes originaires à la fois des USA et de la France. Puis ils ont effectué une comparaison entre le taux de décès par maladie coronarienne et la consommation de matières grasses et de vin, les scientifiques ont en conclu que le french paradoxe pouvait-être la cause d’une forte consommation de vin.

Cependant les résultats dépendent du contexte culturel des pays, c’est-à-dire de la quantité et de la fréquence de consommation d’alcool. L’exemple le plus frappant est le contraste entre les zones géographiques où la consommation d’alcool est modérée et régulière et celle où la consommation excessive d’alcool est généralisée. Les observations ont montré que c’est la consommation modérée d’alcool qui pouvait avoir un effet préventif contre les maladies coronariennes.

La recherche européenne menée en France et au Danemark a montré que la consommation de vin a été associée à une diminution de 24-31% de la mortalité toutes causes confondues.

Les composants d’intérêts

Les flavonoïdes sont des composants issus d’une grande variété de plantes comestibles, les fruits et légumes et des boissons tels que le thé, le café, la bière et le vin.

In vitro, l’inhibition de l’oxydation des LDL (Lipoprotéine de Basse Densité : ayant pour mission de transporter le cholestérol et les autres lipides dans le sang) par les flavonoïdes issus de vin rouge a été démontrée. Par ailleurs il semble que le vin rouge et le régime méditerranéen puisse conférer un effet protecteur supplémentaire.

Les valeurs ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity)

Selon des tests effectués en utlisant la méthode ORAC qui permet d’évaluer l’activité oxydante, le vin corsé atteindrait 7700 pour un verre de 18cl. Pour comparaison le jus d’Acaï possède une valeur ORAC de 3030 pour 18cl, la cannelle 5200 pour 4g.

Il est important de noter que les vins à forte valeurs antioxydantes sont principalement les vins rouges sombres. Les composés antioxydants, comme par exemple le resveratrol, proviennent essentiellement des peaux et des pépins de raisin, ainsi que du contact avec le chêne. D’ailleurs les vins rouges corsés élevés en fûts de chêne ont les propriétés antioxydantes les plus élevées.

Les alcools fermentés ?

Les aliments fermentés ont longtemps été associés à une bonne digestion. Les probiotiques et les microbes présents dans les aliments fermentés contiennent de l’acide lactique qui alimente les « bonnes » bactéries au sein du tube digestif. Certains vins rouges contiennent plus d’acide lactique grâce à une fermentation secondaire ce qui rend au final un vin doux.

Dans les cas où vous n’aimiez pas le vin rouge, vous pouvez toujours faire une cure de raisin! Mais vous allez dans les deux cas, n’avoir un apport en en resveratrol que très/trop limité de l’odre de quelques micro grammes. La meilleure option étant bien sur de se supplémenter. Pour cela lisez notre article: resveratrol : comment choisir ?

Social tagging: >

Comments are closed.