Resveratrol : comment choisir ?

Le resveratrol en gélule que l’on trouve généralement dans le commerce est de qualité très médiocre, et les marques n’hésitent pas à compenser à coup de grands moyens marketing et de vente.

Les gélules de resveratrol doivent contenir uniquement la forme trans resveratrol qui est la seule forme bioactive. Soyez sur que si rien n’est précisé alors c’est que vous êtes en train de consommer un complément de faible qualité.

En effet, il n’existe que 2 formes (isomères) de resveratrol: la forme active « trans » et sa forme inactive « cis » . Il faudra donc faire attention à la fois à la forme, mais également à son dosage, sa concentration (attention aux marques qui ne précisent pas le pourcentage en trans-resveratrol) , s’il contient des excipients ou non, et enfin s’il est micronisé :

resveratrol micronisé

Resveratrol : la micronisation, un processus important

La micronisation est le fait de rendre les particules du resveratrol si petites (environ 1,5 μm), qu’elles traversent facilement les membranes des muqueuses de l’organisme et permettent une concentration plasmatique plus importante comme le confirme le diagramme ci dessus issu d’une étude.

La poudre micronisée de trans resvératrol de la marque Dynveo a une taille de particules inférieure à 1,5 microns, et est absorbé à 220% par rapport à des suppléments classiques de resveratrol (voir graphique ci dessous) qui ont une taille moyenne comprise entre 149 à 224 microns. Voici un graphique issu d’une étude sur le resveratrol micronisé par rapport aux autres formes classiques:

micronisé resveratrol

Choisir un trans-resveratrol micronisé est particulièrement important et déterminant en termes de qualité et de prix. En effet, le resveratrol est faiblement biodisponible pour l’organisme donc la micronisation permet d’en consommer moins pour une efficacité améliorée.

Ce processus de fabrication très important est particulièrement couteux d’autant que l’on filtre toutes les particules trop grandes, ce qui explique pourquoi la plupart des marques y sont réticentes. Il nous apparait pourtant comme nécessaire et bien plus astucieux et sain en terme de santé et d’innocuité, que l’utilisation de « gel à libération prolongé » par exemple.

Certes il pourrait augmenter très largement la biodisponibilité du resveratrol (comme la micronisation), mais sous cette appellation marketing se cache en fait 2 détergents : tween 20 et tween 80. Ces deux polysorbates sont des additifs alimentaires de types « émulsifiants », et vous l’aurez compris, ce n’est pas absolument pas un gage de sécurité sanitaire.

Une étude de 2005 démontre que le polysorbate 80 peut provoquer une anaphylaxie (baisse soudaine de la tension artérielle pouvant etre fatale)(1), tandis qu’une autre sur des rats montre de graves dégradations sur l’appareil reproductif féminin (2).

Sur le long terme, même une consommation de quelques mg de ces substances ne nous semble pas approprié, surtout qu’il s’agit ici de prendre soins de soit, voire d’augmenter son espérance de vie.

Pour être sur d’avoir une biodisponibilité optimale, sans aucun additifs et dangers associés, opter pour du trans resveratrol micronisé.

-> MAJ juillet 2016 : après cet article du 9 décembre 2013, certaines marques ont d’ailleurs abandonnés le resveratrol en gel / polysorbate

Resveratrol: choisir un produit sans résidu de solvants nocifs

Comme nous l’avons vu, il est important que le resveratrol soit le plus pur possible sous sa forme trans: trans-resveratrol. Mais il faudra aussi s’assurer que ce dernier a été purifié à partir d’une plante qui contient suffisamment de resveratrol, et pour cela ce n’est pas le raisin la meilleure source (contrairement à ce que l’on pourrait penser) mais la renouée du japon (polygonum cuspidatum).

Ensuite, il est faudra idéalement s’assurer que le procédé de purification a été réalisé à l’aide de solvants organiques non nocifs pour l’homme, ce qui n’est pas le cas pour la grande majorité des marques de resveratrol.

Enfin, meme si le resveratrol bio n’existe pas (et ne peut exister, voir notre article correspondant), il est important de se rapprocher le plus possible de ce que pourrait etre un « resveratrol bio », et en particulier en ce qui concerne le choix du solvant autorisé en bio. La marque Dynveo par exemple propose un trans-resveratrol pur (>99%) purifié avec de l’éthanol, parfaitement autorisé dans les produits bio. De même leur produit fini ne contient pas (en dessous de la limite de détection) de pesticides et de métaux lourd, ce qui est particulièrement rare pour etre souligné de nos jours.

Resveratrol: Pourquoi consommer de 250 à 600mg par jour ? Pourquoi préférer des gélules opaques ?

Des études ont montré que 100mg était parfait pour les souris, mais cette dose est bien évidemment trop faible pour l’homme. Si on devait reprendre une étude de Harvard de 2006 réalisée sur des souris, on devrait en consommer environ 500mg par 23 kg ce qui signifie environ 1500mg pour une personne de 69 kg.

Des dosages plus important de resveratrol sur l’homme allant de 2.5 g à 5 g ont conduis à de faibles concentration dans le sang (environ 2,4umol / L). 1 à 2 gélules par jour de 300mg de resveratrol sous sa forme de trans-resveratrol micronisé nous semble être un bon compromis pour bénéficier de ses effets sur le long terme.

Un détail (quoique très important) est l’intérêt d’avoir des gélules avec un enrobage opaques. Pourquoi ? Car les UVs détruisent la molécule trans pour la transformer en sa forme inactive: cis-resveratrol.

Par ailleurs, n’hésitez surtout pas à demander aux marques un certificat d’analyse avec contrôle de la pureté en trans-resveratrol si celui ci n’est pas affiché sur leurs sites.

Resveratrol: où l’acheter et comment choisir ?

Au vu de tous les points évoqués, la marque Dynveo® s’inscrit comme LA référence en terme de resveratrol.Dynveo Logo

N’hésitez pas également à lire « guide » qui explique également point par point et en toute transparence, comment ne pas se tromper et faire votre choix.

Voici l’article de Dynveo®  « Choisir la meilleure qualité de Resveratrol« , qui traite également de l’étiquetage en cliquant ici.

Pour commander directement votre resveratrol Dynveo®, cliquez ici

 

Sources:

(1) Ann Allergy Asthma Immunol. 2005 Dec;95(6):593-9.
(2)Food Chem Toxicol. 1993 Mar;31(3):183-90.

Comments are closed.