Perte de poids et resveratrol

Le resveratrol induirait des effets positifs similaires à l’exercice physique

C’est en tout cas ce que ce que révèle l’étude publiée dans le FASEB Journal qui suggère que le resveratrol pourrait prévenir les effets négatifs que les modes de vie sédentaires, mais aussi les vols spatiaux (que l’on pourrait concrètement assimiler à une inactivité), ont sur les gens (1). Le rapport décrit des expériences sur des rats qui ont simulé l’apesanteur d’un vol spatial, au cours duquel le groupe nourri avec du resveratrol n’a pas développé de résistance à l’insuline ou à une perte de densité minérale osseuse, contrairement à ceux qui n’ont pas été supplémentés.

Selon le Dr Gerald Weissmann, rédacteur en chef du FASEB Journal : « Les données sont accablantes et montrent clairement que le corps humain a besoin d’activité physique, mais pour certains d’entre nous, avoir une activité physique régulière n’est pas facile. Un environnement de faible gravité rend l’effort physique presque impossible pour les astronautes. Sur terre, les obstacles à l’activité physique sont tout aussi importants : que ce soient les maladies, les blessures ou un emploi de bureau. En ce sens, même si le resveratrol ne peut pas être considéré comme un substitut à l’exercice à part entière, il pourrait ralentir la détérioration jusqu’à ce que quelqu’un puisse à nouveau avoir une activité physique. »

Les scientifiques ont étudié des rats qui ont subi une simulation de l’apesanteur au niveau de leurs membres postérieurs mis en suspensions et ont reçu une dose orale quotidienne de resvératrol. Le groupe témoin a montré une diminution de la masse du muscle soléaire et de leur force, un développement de la résistance à l’insuline, une perte de densité minérale osseuse et une augmentation du taux de fracture. Le groupe recevant le resveratrol n’a montré aucune de ces complications. Les résultats des études ont aussi démontré certains des mécanismes sous-jacents qui permettent au resveratrol d’agir pour empêcher ces modifications. Cette étude suggère également que le resvératrol peut être en mesure de prévenir les conséquences néfastes de la sédentarité chez l’homme.

Le reveratrol pourrait combattre l’obésité

Une autre étude (Université de Purdue) a mis en avant le fait qu’un métabolite du resveratrol (formé après ingestion), était capable de bloquer les processus cellulaires qui permettent aux cellules adipeuses de se développer, ouvrant une porte sur une méthode potentielle de contrôle de l’obésité (2).

Kee-Hong Kim, un professeur adjoint de sciences de l’alimentation, et Jung Yeon Kwon, un étudiant de troisième cycle dans le laboratoire de Kim, ont présenté dans le Journal of Biological Chemistry que le piceatannol a la capacité de bloquer la capacité d’une cellule adipeuse immature à se développer et grandir.
Ce métabolite pourrait donc être une arme importante contre l’obésité. Le resvératrol est converti en piceatannol chez l’homme après consommation.

« Le piceatannol modifie le moment de l’expression des gènes, les fonctions des gènes et l’action de l’insuline pendant l’adipogenèse, le processus par lequel les cellules graisseuses à un stade précoce deviennent des cellules graisseuses matures », a déclaré Kim. «En présence de piceatannol, vous obtenez le retard ou l’inhibition complète de l’adipogenèse. »

Sur une période de 10 jours ou plus, les cellules graisseuses immatures, appelées pré-adipocytes, passent par plusieurs étapes avant de devenir des cellules graisseuses matures ou adipocytes.

 » Ces cellules précurseurs, même si elles n’ont pas accumulé de lipides, ont le potentiel pour devenir des cellules adipeuses », a déclaré Kim. « Nous considérons que l’adipogenèse est une cible moléculaire importante pour retarder ou empêcher l’accumulation de cellules adipeuses et, espérons-le, aussi empêcher tout gain de masse graisseuse.  »

Kim a constaté que le piceatannol se lie aux récepteurs de l’insuline des cellules adipeuses immatures dans la première étape de l’adipogenèse, tout en bloquant la capacité de l’insuline à contrôler des cycles cellulaires et activer les gènes qui réalisent des étapes ultérieures de formation de cellules de graisse. En résumé il bloque essentiellement les voies nécessaires pour que les cellules graisseuses immatures puissent mûrir et grandir.

Kim souhaite confirmer son étude, qui est basée sur un système de culture cellulaire, en utilisant un modèle animal de l’obésité. Son travail futur serait également de déterminer une méthodologie pour empecher le piceatannol de se dégrader de sorte que les concentrations soient suffisamment grandes pour être disponibles dans la circulation sanguine pour arrêter l’adipogenèse ou le gain de graisse corporelle.

 » Nous devons travailler sur l’amélioration de la stabilité et la solubilité du métabolite pour créer un effet biologique « , a déclaré Kim. En attendant, le resveratrol reste le meilleur moyen d’en bénéficier.
Enfin, rappelons que le resveratrol est une des seules molécules naturelles ayant démontré mimer la restriction calorique au niveau de l’activation de gènes.

Pour acheter du resveratrol du qualité, nous vous conseillons de lire notre article : resveratrol : comment choisir ?

 

perte de poids et resveratrol

 

References :
(1) I. Momken, L. Stevens, A. Bergouignan, D. Desplanches, F. Rudwill, I. Chery, A. Zahariev, S. Zahn, T. P. Stein, J. L. Sebedio, E. Pujos-Guillot, M. Falempin, C. Simon, V. Coxam, T. Andrianjafiniony, G. Gauquelin-Koch, F. Picquet, S. Blanc. Resveratrol prevents the wasting disorders of mechanical unloading by acting as a physical exercise mimetic in the rat. The FASEB Journal, 2011; DOI: 10.1096/fj.10-177295
(2) 1.J. Y. Kwon, S. G. Seo, Y.-S. Heo, S. Yue, J.-X. Cheng, K. W. Lee, K.-H. Kim. Piceatannol, Natural Polyphenolic Stilbene, Inhibits Adipogenesis via Modulation of Mitotic Clonal Expansion and Insulin Receptor-dependent Insulin Signaling in Early Phase of Differentiation. Journal of Biological Chemistry, 2012; 287 (14): 11566 DOI: 10.1074/jbc.M111.259721

One Response to Perte de poids et resveratrol

  1. Sofia dit :

    Depuis que je prends du resveratrol chez dynveo, je remarque que je maigri plus vite en faisant du sport. J’ai perdu en 1 mois ce que j’avais du mal à perdre en 3 mois ! je ressent aussi moins la fatigue avec le resveratrol lors des séances de cardio